Première danse

Aujourd’hui, première réunion du personnel avant la rentrée.
Toutes arrivent souriantes, coquettes, bronzées, pimpantes, enthousiastes…
Un vent de fraîcheur vient de souffler dans l’école.

Je dis ‘toutes’ car l’équipe comporte un seul « presque unique » titulaire masculin.
Un deuxième Monsieur vient compléter l’équipe à mi-temps pour enseigner la citoyenneté et la philosophie… mais ce n’est pas tout à fait la même chose et Mr Pistache se sent un peu tourneboulé dans ce tourbillon caquetant.
Lui est encore en mode vacances, habillé relax. Il détonne et ne trouve aucun complice puisque son acolyte de genre arrive… en retard, quand la réunion a déjà commencé.

J’ai invité une représentante du centre culturel local afin qu’elle expose les diverses animations qui échelonneront l’année et qui pourraient intéresser un public scolaire maternel ou primaire.

Après son exposé, les choses sérieuses commencent.
Nous épluchons le « Vadémécum » (nouvelle orthographe) qui régira notre année scolaire. Réglementations, horaires, surveillances, photocopies, journal de classe, préparations, relevé des comptes, tenue des registres de présences, devoirs, bulletins, organisation en cas d’absences d’un titulaire, préparations, compétences….
C’est qu’il y en a des choses à se remettre en tête ! Mes enseignants qui ont TOUS de la bouteille sont très sages et attentifs malgré la répétition de choses maintes et maintes fois entendues. Ces consignes seraient plus utiles pour la jeune génération.
Mme Olive qui participe à sa dernière réunion de rentrée s’apprête à affronter l’année scolaire qui marquera la fin de sa carrière.
Je crois qu’elle est la plus attentive de tous.
J’imagine qu’elle vivra chaque moment de l’année avec déjà la nostalgie de l’année scolaire prochaine.
En effet, Mme Olive est une locomotive dans l’équipe.
Énergique, clairvoyante, courageuse, bosseuse… institutrice attentive au bien-être de ses élèves qui a également le même souci d’harmonie auprès de ses collègues.
Elle est souvent la petite clochette qui vient tinter à mon oreille pour m’éclairer sur l’une ou l’autre situation, l’un ou l’autre conflit, l’une ou l’autre injustice.
Si elle voit arriver les vacances à temps plein avec gourmandise, elle pleure aussi son départ de la vie active. Ça lui fait peur !
Moi, le jour où elle partira, je pense que je perdrai une amie…
Pourtant, entre nous, les rapports étaient électriques au départ.
Je vous raconterai peut-être un jour.

La réunion se clôture par le verre de la rentrée.
Il y a du vin blanc, du vin rosé, du coca et du jus d’orange.
Il y a des chips et des cacahuètes.
Mais il y a surtout le bruit des conversations, les questions qui fusent, les éclaircissements, les soupirs, les éclats de rire…
Il y a la vie d’une école… à l’aube d’une nouvelle aventure.

4 commentaires sur “Première danse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s